Activités de teambuilding : opter pour le Maquillage et peintures fluo

Maquillage et peintures fluo

Anglaise d’origine, il est créé vers 1980, il signifie « la construction d’équipe », le team building s’exporte des États-Unis d’Amérique pour arriver par la suite en France. Il a pour objectif de raffermir et renforcer la cohérence d’une équipe créant ainsi crée un milieu propice à la bonne tenue du travail. À travers des jeux managériaux, culturels, sportifs l’on essaie de stimuler le « nous » et au passage traité aussi du stress généré chez les collaborateurs et leur apprendre à le géré.

Le renforcement de l’équipe repose sur trois valeurs : l’intégration des nouveaux collaborateurs, la recompose de l’effort collectif sans oublier la gestion de crise qui la plupart du temps fait suite à différents changements au sein de l’entreprise. Si une entreprise prend l’initiative de mettre en place un programme de team building, c’est bien pour promouvoir chez leur collaborateur les valeurs propres à l’entreprise.

Toutefois il est nécessaire de faire une différenciation, entre team-building et team-bonding. Un team-bonding n’a pour objectif que de resserrer les liens. Il n’y a donc pas notion de travail ni de performance ni de succès par la suite. Uniquement les liens.

C’est pour qui ?

Bien souvent ; le team building se fait à la demande de la direction de l’entreprise, d’un responsable de projet, d’un dirigeant sociétal ou encore président de collectivité. Il vise l’amélioration au niveau de la communication, la création d’un lien professionnelle ou sociale au sein de l’entreprise. Concrètement toute structure regroupant un nombre assez important d’individus peut faire appel au team building. Le temps que chaque équipe passe ensemble quotidiennement ne compte pas, vu que les teams building représentent le moment oui tout le monde peut être amené à se rencontrer. www.holi-world.com

Les typologies

Le team-building peut varier en fonction de l’objectif à atteindre tout en initiant la cohérence.

Il n’y a pas de règle précise, seule la tendance compte. Le team building créatif ayant l’objectif de mettre en exergue le potentiel créatif individuel ou collectif. Pour cela, l’utilisation des couleurs est le meilleure des solutions. La tendance est à l’utilisation de poudre de couleur. Mais pas n’importe quelle poudre, les poudres sont la plupart de couleur fluorescente ; qui a un impact sur la perception de notre environnement stimulant ainsi la créativité.

Le team building peut aussi être thématisé et/ou challenger, musicale : exemple l’organisation d’une soirée fluo. Ses activités sont plusieurs accès sur le dépassement de soi et passer au-delà d’un blocage.

Beaucoup on choisit pour fonds de commerce le développement personnel. L’objectif est que la personne d’elle-même trouve la solution à son blocage. Pour cela, les encadreurs souvent la personne en position de défoulement, lui faire jeter des objets ou selon la tendance jet de poudre colorée tout en évitant des obstacles.

Comment réussir l’événement ?

Pour pouvoir réussir une activité de team building, il est important de crée l’originalité. Chercher à ce que les participants se souviennent de l’événement surtout comment un événement merveilleux de leur vie. Cela par la création d’un nouveau lien tant professionnel que social. Pour cela ne pas hésiter à aller au-delà des sentiers battus. Pourquoi ne pas faire des recueils d’idée au niveau de la masse salariale tout en gardant un certain mystère sur le but du questionnement. Durant l’événement, essayer de créer un effort collectif. L’individualité ne devant pas prendre le dessus, il est impératif que l’effort fourni par chacun soit un élément d’une dynamique de groupe. Chacun doit se voir dans l’événement, l’activité dans les couleurs. D’où la nécessite d’utiliser des couleurs vives, voyantes ou même une déco fluo. Chacun doit sortir de sa zone de confort et se retrouver tout ensemble en terrain inconnu, propice au rapprochement et la réussit collectif. Très importants, les participants doivent construire aussi l’intelligence de l’équipe. Si besoin de créer des équipes, il faut que les organisateurs le fassent de manière très intelligente. Si l’utilisation des nouveaux techniques est un élément-clé du fonctionnement de la communication de l’entreprise, alors ne pas hésiter à faire un mélange des différés département ou service. Dans le cas contraire, si de nouvelles équipes viennent d’être créé alors l’événement leur permettra de renforcer leurs liens.

Quand le faire ?

Il est très important de bien planifier l’événement. Le choix du moment compte à 75 % de la réussie et l’atteinte des objectifs. Avant la rentrée ? En fin d’année ? Ou quand on lance un nouveau projet ? Tout dépend de l’objectif. Si cela est pour résoudre un souci, cela peut être décisif. Les problèmes de communication ne pouvant pas attendre au risque d’impacter la motivation et de performance de l’équipe. Le but est donc d’anticiper, ne pas attendre que cela s’envenime. Prendre les jours de libre le plus proche est donc la solution. Dans le cas d’un lancement, de produit ou de projet. Le temps propice est celui de la rentrée ou de nouvelles équipes se créent ou se forment. Lancer un nouveau concept ensemble, l’événement a pour but de fédérer les collaborateurs, acquérir une dynamique et intelligence collective.

Aussi l’objectif peut être à titre de récompense, faisant suite à l’attente d’objective professionnelle ou le succès dans la bonne tenue de l’activité, la croissance de l’entreprise. Les fêtes de fin d’année ou encore le printemps sinon la période juste avant les vacances semblent être le bon moment. Donnant un ton de joie à la suite des événements.

Le coaching

Dans sa genèse, le team building a pour objectif de renforcer le « nous » dans une équipe. Nous qui mettons en avant le succès collectif. Où chaque action est faite pour l’attente d’un objectif commun. Toute agence de team building rivalise d’inventivité de nos jours pour dominer le domaine proposant ainsi une panoplie d’activités tout aussi innovante, insolite. Cela dans le but d’isolé le nous et de le faire démocratiser. Dans l’accomplissement, une activité de team building se déroule au minimum sur une demi-journée et au grand maximum une journée. Il n’est pas toujours très facile de transposer ce moment dans la vie professionnelle mais il est de mise de faire durer la cohésion acquise durant l’événement le plus longtemps que cela puisse être, d’où la nécessite de professionnelle de l’animation.  De son côté, le coaching se place dans une dynamique visant à promouvoir le « je ». Le coaching est défini par trois piliers : l’activité, l’intervention et sa durée et enfin le rôle attribué à l’animateur. En grande partie, coacher une équipe se fait en intérieur, en intra-muros. Collectivement ou individuellement et de manière répétitive, le coach se présente en tant que personne charger de faire un audite et proposer des solutions de fond dans le but de faire évoluer les performances. Avec un rôle de miroirs, d’interrogateur ou encore de provocateur ; il n’a pour but que de faire évoluer le groupe. Plus le temps passe l’équipe doit acquérir plus d’autonomie. Mais au fond, ce sont deux concepts intimement complémentaires. À chacun sa définition, leur objectif n’est que professionnelle, faire progresser le groupe vers des couleurs plus fluorescentes.

Aller au fond des problèmes est une nécessité pour le coach et le coaching d’équipe qu’il effectuera et pour cela il n’hésitera pas à utiliser et faire appel à des méthodes de team building ou certains de ces aspects en fonction des cas rencontrés.